Matins glauques de citron pressé.

Six heures du mat’
Orly/Roissy,
Oiseaux de nuit,
Zombies …

Sombres silhouettes,
S’avançant sans mot dire,
Se saluant sans sourire,
Se cognant sans rien dire,
S’ignorant sans en rire…

L’ordi  sur le dos,
Le regard est mi-clos,
Le teint est très citron…
Il a coupé le son,
Citron est pâlichon !
Le cerveau englué,
Pas pris l’temps de déjeuner :
Le café pas passé,
Citron est trop pressé…

C’est la sécurité,
Le passage obligé !
Rien à me reprocher,
Et rien à déclarer,
J’en ai rien à cirer…
« Retirez vos chaussures »
Mais je viens de les mettre !
« Retirez la ceinture »
Mais c’est mon pyjama !

 



C’est un petit matin Tout a fait ordinaire Pour un homme d’affaire Qui a bien trop à faire… « Parlez moi doucement, Tout est nuit, tout m’est bruit Tout me nuit, tout m’ennuie… » Fin de la sécurité
C’est la salle d’attente,
Vous avez dit attente ?! Salle des pas perdus, Car on n’embarque plus ! L’avion est retardé, On vient de l’annoncer ; Brouillard à l’arrivée…  Ya un nuage dans ma tête. Je n’ suis pas à la fête. C’est que j’ voudrais dormir Posé là, sans rien dire, Dans l’oubli, près de l’ennui, Jusqu’au bout de la nuit. Tiens donc! Bonjour Céline

Note: Ce texte peut être cité avec le nom de l'auteur mais en aucun cas utilisé à des fins commerciales. Lire Mentions Légales.


Page d'accueil