Un 8 décembre en jaune

Sur un dessin d’enfant, le jaune c’est le soleil… Aujourd’hui le jaune voudrait parler bien au delà des mots qui sont trop réducteurs et tellement déformés quand on les isole, quand on les matraque loin de leur contexte. Je voudrais colorier en jaune la paix, la sérénité, le respect de la dignité de chacun et le discernement qui appartiennent à notre humanité quelque soit l’endroit où la vie nous a posé dans la grande chaine de la société. Je voudrais que cette chaine devienne lien, lien d’entraide et de partage, devienne lieu de parole, d’échange et d’écoute. Je voudrais que chacun cherche la lumière en l’autre. Ce n’est pas utopie, c’est peut-être langage du coeur.


Note: Ce texte peut être cité avec le nom de l'auteur mais en aucun cas utilisé à des fins commerciales. Lire Mentions Légales.


Page d'accueil